Il arrive que l’on constate qu’une assurance n’est pas compatible avec sa situation. Par exemple, on est assuré sur la réparation de l’électricité et de la plomberie alors que l’on n’en a pas besoin. Deux solutions s’ouvrent à nous, soit on demande la modification du contrat, soit on met un terme à la convention. Pour ce dernier cas, il y a choses à savoir pour éviter les pénalités ainsi que de longues procédures. En effet, selon la loi Hamon, il est possible de résilier un contrat d’assurance à la date d’anniversaire de ce dernier. Sachez que ce dispositif ne s’applique pas aux professionnels, mais seulement aux particuliers.

Les cas à savoir pour changer d’assurance

Il est possible que l’on ait souscrit à une assurance, mais qu’au fil du temps la situation ait énormément évolué. Par exemple, il y a plusieurs arrivants dans la maison ou encore l’on a acheté énormément de produits électroménagers. Cela signifie que le contrat n’est plus compatible avec la situation actuelle. On peut alors entamer des négociations pour ajuster les termes du contrat d’assurance. Mais si l’assureur ne souhaite pas négocier, il sera possible de mettre un terme à la convention sans craindre des pénalités. Néanmoins, il est toujours conseillé de se faire aider par un avocat dans ce genre de cas. Il y a d’autres astuces à savoir sur le changement d’assurance, on vous invite donc à voir le site suivant : www.planet-assurances.net pour en savoir davantage sur le sujet.

Les recommandations pour la résiliation d’un contrat d’assurance

Il faut savoir que l’assurance est reconduite chaque année. Il est possible de résilier le contrat sans avoir à donner de justification à la date d’anniversaire de la convention. Pour procéder à cela, il faut envoyer deux mois avant l’échéance une lettre recommandée qui contienne votre désir de mettre un terme au contrat. L’assureur vous donnera une réponse, si ce n’est pas fait. On considère que le silence vaut consentement, il vous sera alors possible de conclure d’autre contrat d’assurance. Il est à noter que cette procédure est totalement gratuite et que vous ne risquerez pas d’avoir des pénalités. Cette pratique a été voulue par le gouvernement pour rendre plus compétitif le secteur de l’assurance. Car cela signifie que si un assuré est mécontent des services d’un assureur, il pourra alors changer sans craindre de payer quoi que ce soit. C’est une manière de faire baisser les prix des assurances pour le gouvernement.

Retour