Normalement, on pense que l’assurance immobilière ne couvre que l’infrastructure physique de l’habitation, ainsi que certains objets et meubles de valeur à l’intérieur. Cependant, la plupart des politiques dans ce domaine envisagent également d’autres garanties. La responsabilité civile en cas de dommages à des tiers est l'une des garanties les plus indispensables pour ce type d’assurance. Cela comprend la couverture des dommages causés à la propriété des voisins tels que des tuyaux brisés ou des incendies entre autres. Il existe aussi une couverture des accidents personnels en cas de décès accidentel ou d'accidents des occupants du logement.

Le principe de fonctionnement de cette assurance

Certains assureurs exigent une liste de biens de valeur pour établir le montant à assurer. Dans d’autres cas, l’assuré n’est invité à fournir qu’une estimation de la valeur totale des biens qu’il possède dans sa propriété. Dans l’établissement de cette liste, des supports photographiques de chaque bien à assurer seront nécessaires pour que l’assureur puisse vérifier que l’estimation des biens du client concorde avec la valeur à assurer et la valeur définie. En cas de vol ou d'incendie, l'assuré reçoit la restitution de ses biens en fonction de valeur définie dans le contrat d’assurance. Afin de bénéficier des meilleurs services dans ce domaine, il est toujours aussi important de choisir un assureur qui soit bien qualifié en assurance immobilière. Pour ce faire, il ne faut pas hésiter à examiner le profil du dirigeant de la compagnie, car les performances de l’entreprise dépendent toujours des capacités de ce dernier.

Une assurance qui reste constamment opérationnelle

La majorité des assurances immobilières offrent des avantages pour que leurs clients puissent profiter pleinement de leur contrat, même s'ils ne présentent pas de réclamation. L'avantage le plus courant est l'aide à domicile, qui prend en charge la plomberie, la serrurerie, ou l’électricité. Toutefois, ces services peuvent aussi varier d’une compagnie à une autre, ou ne peuvent pas non plus être accessibles. Dans le cas où le bien assuré est victime d'un vol ou d'incendie, l’assuré a le droit de formuler une réclamation pour une indemnité de réparation ou de valeur de remplacement du vol , sans que cela n’implique de mettre fin au contrat d'assurance. L'assurance immobilière reste valable jusqu' au délai indiqué dans le contrat, tant que le client a payé, et continue de verser la prime annuelle. S’il paye mensuellement, il doit continuer à payer ses frais pour garder son assurance à jour.

Retour