Les interlocuteurs se rendent de plus en plus compte qu’un contrat d’assurance est synonyme de garantie ainsi que de sécurité. Toutefois, nombre d’entre eux ne savent pas comment résilier ce genre de contrat ou ce à quoi ils sont tenus, surtout dans le cadre d’une assurance habitation. Les compagnies d’assurances axées sur ce domaine peuvent facilement répondre aux questions à ce sujet.

Les informations de base à connaître

Pour information, une assurance habitation est une assurance qui va couvrir les risques pouvant survenir dans le cadre du logement ou de la résidence de l’interlocuteur. C’est pourquoi en règle générale, un contrat d’assurance habitation et surtout un contrat d’assurance habitation multirisque couvrent les sinistres dus à un incendie, un cambriolage, des bris de glace, des catastrophes naturelles, des tempêtes et autres. L’interlocuteur dispose ainsi d’un minimum d’information sur le sujet, mais la question se pose par exemple auprès d’une compagnie d’assurance comme planet assurances quelles démarches pour une resiliation ? Les compagnies d’assurances peuvent facilement répondre aux questions de l’interlocuteur sur le sujet. Cependant, il faut remarquer que pour ce qui est de la grande majorité des contrats d’assurance de ce type, ils sont surtout souscrits pour une année. Le contrat d’assurance habitation se fait donc sur une période déterminée à l’avance et dispose d’une reconduction tacite chaque année. Cela veut tout simplement dire qu’une fois le contrat terminé l’interlocuteur peut de nouveau en souscrire un ou le résilier. Toutefois, l’interlocuteur peut se rassurer, grâce à la loi Hamon datant de 2008, il lui est actuellement possible de résilier le contrat d’assurance habitation à tout instant.

Concernant la résiliation de contrat d’assurance habitation

Pour ce qui est de la révocation du contrat d’assurance habitation, il y a de nombreuses situations possibles. Il y a notamment le cas de la résiliation à échéance, celle hors échéance ou encore celle hors échéance pour motif légitime pour ne citer que celles-là. Pour ce qui est de l’abrogation à l’échéance, la procédure est assez simple. L’interlocuteur doit seulement envoyer un courrier en recommandé avec accusé de réception à sa société d’assurance au minimum deux mois avant la date prévue de l’échéance. Bien entendu, il existe des conditions générales qui permettent à l’interlocuteur de n’envoyer cette lettre que seulement avant l’échéance. Pour ce qui est de l’annulation avec la loi Hamon, il en va autrement. En effet, les contrats d’assurance qui ont été souscrits après la date du 1er janvier 2015 peuvent être résiliés selon le bon vouloir de l’interlocuteur. Toutefois, ce dernier doit retenir qu’il y a tout de même une condition, c’est que ce contrat doit au moins avoir plus d’une année. Pour ce qui est des contrats qui ont été souscrits avant cette date, l’interlocuteur doit attendre une année avant la prochaine reconduction tacite du contrat.

Retour